Qu’est-ce que le priapisme ?

priapisme
priapisme

Le priapisme est une condition qui provoque une érection persistante et parfois une grande douleur pouvant entraîner une nécrose capable d’endommager le pénis de façon permanente.

Lorsqu’une érection dure quatre heures ou plus sans stimulation sexuelle on parle de priapisme. Le priapisme est rare, mais lorsqu’il se produit, il affecte généralement les hommes dans la trentaine.

Le priapisme à faible débit, ou ischémique, se produit lorsque le sang reste coincé dans les corps caverneux. Une veine, une artère brisée ou des vaisseaux sanguins endomagés qui empêche la bonne circulation du sang dans le pénis provoque un priapisme à haut débit, ou priapisme non ischémique. Cela pourrait être dû à une blessure.

Une érection qui dure plus de quatre heures sans stimulation, devient une urgence médicale en urologie. Le sang privé d’oxygène dans les corps caverneux peut endommager les tissus du pénis. Un priapisme non traité peut endommager ou détruire le tissu pénien et entraîner un probleme erectile et un dysfonctionnement permanent.

Quels sont les symptômes du priapisme ?

Les symptômes de cette affection varient selon que vous souffriez d’un priapisme à faible débit ou à débit élevé. Si vous avez un priapisme à faible débit :

  • érections de plus de quatre heures
  • tige pénienne rigide avec pointe souple
  • douleur au pénis

L’ischémie peut devenir une condition récurrente et finir par provoquer un trouble érectile ou une impuissance sexuelle permanente. Lorsque les symptômes commencent, les érections involontaires peuvent ne durer que quelques minutes ou une courte période de temps. Avec le temps, ces érections se produisent de plus en plus et durent plus longtemps.

Si vous avez un priapisme à débit élevé, vous aurez certains des mêmes symptômes que le priapisme à faible débit. La principale différence est que la douleur ne se produit pas avec le priapisme à haut débit.

Toute érection de plus de quatre heures sans stimulation sexuelle et trop douloureuse pour permettre une relation sexuelle normale, est considérée comme une urgence médicale.

Quelles sont les causes du priapisme ?

Une érection normale du pénis est une érection qui se produit à cause d’une stimulation physique ou physiologique.  Une érection matinale par exemple est tout à fait normale et ne nécessite pas d’être accompagnée d’une stimulation sexuelle. Une augmentation du flux sanguin vers le pénis provoque l’érection. Une fois que le flux sanguin diminue, l’érection disparaît.

Avec le priapisme, il y a un problème avec le flux sanguin dans votre corps. Différentes conditions affectent la façon dont le sang entre et sort du pénis. Ces troubles et maladies comprennent :

  • la drépanocytose
  • la leucémie
  • le myélome multiple

Environ 42 % des adultes atteints de drépanocytose connaissent un priapisme à un moment donné de leur vie.

Dans des cas plus rares, le priapisme peut également se produire si vous prenez certains médicaments sur ordonnance ou si vous abusez de l’alcool, de la marijuana et d’autres drogues illicites. Les médicaments sous ordonnance qui peuvent affecter le flux sanguin vers le pénis comprennent :

  • les médicaments pour la dysfonction érectile
  • antidépresseurs
  • alpha-bloquants
  • les médicaments pour les troubles anxieux
  • anticoagulants
  • thérapie hormonale
  • les médicaments pour le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité
  • empoisonnement au monoxyde de carbone
  • morsure d’araignée de veuve noire
  • trouble du métabolisme
  • maladie neurogène
  • les cancers impliquant le pénis

Comment un médecin peut diagnostiquer un priapisme ?

Même si les deux types de priapisme présentent des symptômes similaires, votre médecin doit effectuer des tests diagnostiques pour déterminer si vous avez un priapisme à faible débit ou à débit élevé. Les options de traitement diffèrent selon le type exact de l’affection.

Parfois, les médecins peuvent diagnostiquer le priapisme à partir des symptômes et d’un examen physique de la région génitale. Les tests utilisés pour déterminer le type de priapisme peuvent inclure :

Mesure des gaz dans le sang

Cette procédure consiste à insérer une aiguille dans votre pénis et à prélever un échantillon de sang. Si l’échantillon révèle que le sang dans votre pénis est privé d’oxygène qui peut provoquer une nécrose, vous avez un priapisme à faible débit. Mais si l’échantillon révèle du sang rouge vif, vous avez un priapisme à haut débit.

Analyses sanguines

Comme le priapisme peut être causé par d’autres maladies et troubles sanguins, votre médecin peut également prélever un échantillon de sang pour vérifier votre taux de globules rouges et de plaquettes. Cela peut aider votre médecin à diagnostiquer les troubles sanguins, les cancers et la drépanocytose.

Test toxicologique

Le priapisme est également associé à l’abus de drogues, de sorte que votre médecin peut prélever un échantillon d’urine pour rechercher des drogues dans votre système.

Ultrasons

Les médecins utilisent une échographie pour mesurer le débit sanguin dans le pénis. Ce test aide également votre médecin à déterminer si un traumatisme ou une blessure est la cause sous-jacente du priapisme.

Traitements du Priapisme

Le traitement dépend si vous avez un priapisme à faible débit ou à débit élevé.

Si vous avez un priapisme à faible débit, votre médecin peut utiliser une aiguille et une seringue pour retirer l’excès de sang des corps caverneux. Cela peut soulager la douleur et arrêter l’érection involontaire.

Une autre méthode de traitement consiste à injecter un médicament dans votre pénis. Le médicament rétrécira les vaisseaux sanguins qui transportent le sang dans votre pénis et dilatera les ceux qui transportent le sang hors de votre pénis. L’augmentation du débit sanguin peut réduire une érection.

Si aucune de ces thérapies ne fonctionne, votre médecin peut vous recommander une opération chirurgicale pour aider à faire circuler le sang dans votre pénis.

Si vous avez un priapisme à haut débit, un traitement immédiat peut ne pas être nécessaire. Ce type de priapisme disparaît souvent tout seul. Votre médecin peut vérifier votre état avant de vous prescrire un traitement. La thérapie par le froid avec des packs de glace peut se débarrasser d’une érection involontaire. Parfois, les médecins suggèrent la chirurgie pour arrêter le flux sanguin vers le pénis, ou pour réparer une artère endommagée par une blessure au pénis.

Lorsque le priapisme est récurrent, vous pouvez également discuter avec votre médecin de la prise d’un décongestionnant comme la phényléphrine (néo-Synephrine) pour réduire la circulation sanguine vers le pénis.

On peut également utiliser des médicaments hormono-bloquants ou des médicaments pour la dysfonction érectile. Si une condition sous-jacente cause le priapisme, comme la drépanocytose, un trouble sanguin ou un cancer, cherchez un traitement pour le problème sous-jacent afin de corriger et de prévenir de futurs cas de priapisme.

Perspectives pour le priapisme

Les perspectives pour le priapisme sont bonnes si vous recevez un traitement rapide. Il est important de demander de l’aide pour une érection prolongée provoquant une douleur.

Si le problème est persistant, n’est pas causé par une blessure et ne répond pas à la thérapie par la glace vous augmentez le risque d’impuissance sexuelle permanente.

ruben delrio

Je suis à l'origine de Questiondetaille, un site que j'ai créé en 2010 à la suite de mon parcours personnel d'amélioration de la condition physique et de mes performances sexuelles récréatives. Sur Questiondetaille vous pouvez trouver je passe en revue les bons ou les mauvais plans ou produits reliés à l'agrandissement du pénis et à l'amélioration de la libido. Chaque produit examiné sur le site à été essayé par moi même ou bien par des personnes de confiance - je ne me contente pas d'écrire des avis basés sur d'autres contenus génériques en ligne. Lisez les articles que j'ai écris et découvrez quels produits fonctionne VRAIMENT, afin de faire le premier pas vers de meilleures érections, un pénis plus gros ou une meilleure santé du pénis.

Leave a Comment